19 août 2022

Le ministre de l’Environnement et des Ressources naturelles de la République dominicaine assassiné par un ami d’enfance. C’est la police nationale qui a diffusé la nouvelle .

Le ministre de l’Environnement et des Ressources naturelles de la République dominicaine a été abattu. Et ce, dans son bureau par un ami d’enfance proche, a annoncé la police du pays.

Lire aussi: USA : une fille tue une femme qui se disputait avec sa mère

Avocat et homme politique, Orlando Jorge Mera, 55 ans, tenait une réunion hebdomadaire avec ses vice-ministres. Ont indiqué à l’AFP des sources internes au ministère sous couvert d’anonymat, au moment de l’attaque du lundi 6 juin. Cependant, au moins six coups de feu ont été entendus lors de l’attaque.

« Aux premières heures de la journée aujourd’hui (lundi) le ministre de l’Environnement a perdu la vie dans une attaque armée dans son bureau. », 

L’annonce vient du porte-parole de la présidence. Homero Figueroa, précise que «le tireur» qui a été arrêté, «était un ami personnel du ministre».

Qui est cet ami qui a tué le ministre de l’environnement ?

Ami proche de la victime, le tueur n’a eu aucun mal à passer la sécurité du ministère à Saint-Domingue. Il a été arrêté dans une église située à environ 3 km du ministère. Miguel Cruz «a remis l’arme à un prêtre à qui il a expliqué qu’il avait commis un crime. Sans toutefois indiquer qui était la victime», a déclaré le bureau du procureur. Selon la police, Cruz est maintenant en garde à vue.

Dans un communiqué, la famille de Jorge Mera a déclaré qu’il a été tué par un homme avec qui il était ami depuis l’enfance.

« Notre famille pardonne à la personne qui a fait ça. L’un des plus grands héritages d’Orlando était de ne pas garder rancune », ont-ils ajouté.

Le parquet a déclaré dans un communiqué approfondir l’enquête pour déterminer les circonstances du drame. De là, ils pourront présenter les charges pesant contre l’accusé devant les tribunaux.

Selon des sources proches, Miguel Cruz est un homme d’affaires en conflit avec la politique du ministre de l’Environnement. Il a commis ce crime en représailles à la fermeture sur ordre de Jorge Mera d’une cimenterie dont il était propriétaire.

M. Jorge Mera avait servi dans l’administration du président sortant Luis Abinader depuis juillet 2020. Il était le fils de l’ancien président Salvador Jorge-Blanco (1982-1986). L’ancien président était un membre fondateur du Parti révolutionnaire moderne (PRM) au pouvoir. Il laisse dans le deuil sa famille. Sa femme est également ambassadrice dominicaine au Brésil et deux fils, dont l’un est également législateur PRM.