Après avoir regardé du porno au parlement, un député britannique démissionne
0 3 minutes 4 semaines

Longtemps accusé d’avoir regardé du porno au Parlement, ce député britannique a fini par avouer au bord des larmes, évoquant un « moment de folie ».

 

Le député conservateur britannique Neil Parish a annoncé samedi 30 avril qu’il allait démissionner, avouant qu’il avait bel et bien regardé de la pornographie à la Chambre des communes, ce dont il avait été accusé par d’autres parlementaires. « Je cherchais des tracteurs », a assuré à la BBC l’élu de 65 ans, ancien fermier. « Je suis tombé sur un autre site qui avait un nom similaire et j’ai regardé pendant un moment, ce que je n’aurais pas dû faire », a-t-il tenté d’expliquer. « Mais mon crime, mon plus grand crime, c’est que j’y suis retourné une seconde fois, et c’était délibéré », a-t-il avoué au bord des larmes, évoquant un « moment de folie ».

Lire aussi: KS Bloom retenu au Cameroun contre son gré

Dans un entretien au Daily Telegraph publié samedi matin, il avait suggéré avoir peut-être ouvert le site « par erreur ». « Nous soutenons la décision (de Neil Parish) de quitter ses fonctions comme membre du Parlement », a affirmé un porte-parole des conservateurs de la circonscription de Tiverton et Honiton, où avait été élu Neil Parish en 2019.

 

L’annonce de sa démission intervient après qu’une enquête a été ouverte mercredi par le parti conservateur de Boris Johnson concernant l’incident. Le nom du député n’avait pas été dévoilé mais M. Parish s’était signalé lui-même auprès de la commission du Parlement chargée des questions de conduite des députés, avaient annoncé vendredi les conservateurs, qui l’avaient suspendu de leur groupe parlementaire le temps de l’enquête. L’élu avait alors annoncé qu’il souhaitait « continuer à assurer son rôle de député pendant que les investigations sont en cours ». De nombreux députés insistaient pour qu’il démissionne avant les conclusions de l’enquête si les accusations à son encontre étaient vraies.

Pas encore abonné à ce Blog?

Saisis ton adresse email pour t'abonner

Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 29 autres abonné·es.

INTEGREZ NOTRE GROUPE TELEGRAM

INTEGREZ NOTRE GROUPE WHATSAPP(offres d'emploi)

INTEGREZ NOTRE GROUPE WHATSAPP(informations)